29/03/2011

Alpe d'Huez 2011

Alpe d’Huez 2011

Par Alain Darville

 

Pendant que beaucoup continuaient leur préparation cycliste pour la saison 2011, nous avons fait une petite pause pour aller skier. Nous sommes partis du 19 mars au 26 mars 2011 à l’Alpe d’Huez. Nous, c’est Isoline, Isabelle, Myriam, Umberto, Freddy, Pietro et moi.

En fait, c’est Freddy, excellent skieur qui nous avait entraîné dans ce guet-apens. Pourquoi un guet-apens, parce qu'à part Isabelle et lui, personne ne savait skier. A + ou - 50 ans, pourquoi pas, c’est le bel âge pour apprendre.

Et nous nous y sommes mis. Nous avons suivi une semaine de cours via l’Ecole de Ski Française de l'Alpe d'Huez, et nous avons progressé jours après jours. Il faut dire que nous avons eu de la chance avec le temps. Un magnifique soleil tous les jours, une température printanière, tout ça dans un environnement magnifique et dédié à 100% aux skieurs. Un régal.

Pendant qu'Isabelle et Freddy partaient à deux, le matin, sur les nombreuses pistes bleues et rouges du domaine skiable, nous nous y sommes mis.

Les chutes étaient bien sur nombreuses. Myriam s’est trop vite découragée, Umberto s’est fait le grand spécialiste des cabrioles en tous genres, mais toujours avec le sourire. Pietro « Tomba » comme à vélo, toujours tous shuss, passait juste devant les pauvres débutants en les déconcentrant.  Les conseils du moniteur, Anthony, étant écoutés d’une oreille distraite. Isoline a adopté la descente façon play-mobile, assez spéciale et moi, je me suis réservé les grosses gamelles pour les pistes bleues et rouges. L'avantage de suivre des cours est que l'on progresse, au début, très rapidement, et qu'en plus Anthony nous a fait découvrir la plupart des pistes vertes et bleues du domaine. On ne s'est jamais embêté sur nos skis. Les pistes bleues étaient parfois vraiment encombrées de skieurs et snowborders et c'était parfois un peu dangereux de slalomer dans la descente tout en voyant passer les autres skieurs à toute vitesse, juste à côté de nous.

Mais finalement tout c’est bien passé. Après les pistes vertes, et une bonne partie des pistes bleues, Anthony nous a emmenés sur une piste rouge sans rien nous dire. Nous en avons fait un bout, mais ça commençait à se compliquer. Le dernier après midi, j'ai continué avec Isabelle et Freddy, et là, récompense suprême, une vraie piste bien rouge a été faite dans son intégralité. Bon il était temps pour moi que cela se termine, je commençais à avoir mal partout à force de tomber sur toutes les pistes et les muscles des jambes et cuisses se rappelaient de plus en plus à mon souvenir.

C'était une chouette expérience passée entre amis, avec entre autre une petite dégustation de whiskys. C'est à recommencer et ce sera alors direction les pistes noires.

 

Lien vers le diaporama

Lien vers l'album photos

 

Lien vers le site de l'Alpe d'Huez